Print - copie

Haïti – FLASH : Vague migratoire haïtienne de grande ampleur en Guyane En Guyane, l’immigration haïtienne n’est pas nouvelle, par contre ce qui nouveau c’est l’ampleur du phénomène ces 3 dernière année, qui a fait tripler le population des bidonvilles où s’entassent, sans eau ni électricité, la majorité des 11,000 demandeurs d’asiles dont plus de 88% sont d’origine haïtienne, faute de place d’hébergement en Guyane (environ 200 place pour 5,000 demandeurs).

Notez que le nombre de demandeurs a doublé en 2015 et de nouveau doublé en 2016 et le rythme pour les 8 premiers mois de cette année ne montre aucun ralentissement.

Il faut rappeler que si la demande d’asile est un droit, consacré par la Constitution française et la Convention de Genève très peu de demandeurs haïtiens remplissent les conditions pour obtenir l’asile en France. L’année dernière, seulement 2,6 % des demandes ont été acceptées par l’Office Français de Protection des Réfugiés et soutien de l’État français. Pour ceux qui sont rejeté et sont sans ressources, c’est le règne du travail clandestin pour survivre dans la crainte de la déportation…

Cette immigration massive affecte également le système scolaire qui est débordé, laissant à la rue plus d’un millier d’enfants de migrants faute de place dans les écoles, certains attendent une place depuis plus d’un an…

Le secours catholique fait sont possible pour répondre aux besoins croissants des migrants en nourriture, vêtements et assistance administrative mais les bénévoles redoute chaque mois d’avantage, la montée de la xénophobie en Guyane.





Comments are closed.