Mercredi, la Mission des Nations Unies en Haïti (Minusah) a indiqué qu’elle apportait son soutien au gouvernement haïtien dans le cadre d’une campagne de vaccination contre le choléra, qui doit toucher 400,000 personnes au cours de l’année 2016 (en deux phases).

La Mission onusienne, précise que dans cette campagne, le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) reçoit également le soutien de l’Organisation panaméricaine de la santé/Organisation mondiale de la santé (OPS/OMS) et du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF).

Le lancement de la première phase de vaccination a eu lieu le à l’Hôpital Nicolas Armand de l’Arcahaie, le vendredi 15 avril 2016. Environ 118.000 personnes recevront entre le 15 avril et juin deux doses de vaccin oral « Shanchol » qui assure l’immunisation à environ 60 % pendant une période variable de 3 a 5 ans, selon Jean-Luc Poncelet, Représentant de l’OPS/OMS en Haïti

Une deuxième phase de cette campagne de vaccination est prévue pour le second semestre de l’année en cours. Pour qu’elle réussisse, près de 563.785 doses supplémentaires sont nécessaires. Pour ces deux phases de vaccination, il est prévu un budget initial de l’ordre de 3,6 millions de dollars.

Rappelons que des campagnes précédentes de vaccination contre le choléra en Haïti, ont jusqu’à présent atteint 285.534 personnes, soit 102.250 en 2013 et 183.284 en 2014.

« Toutefois, compte tenu de l’augmentation de la population et afin d’assurer un effet protecteur sur le long terme les activités visant à accroître l’accès à l’eau potable sont aussi prévues par les autorités, qui estiment que l’augmentation de l’accès à l’eau et à l’assainissement dans les zones exposées reste la clé pour éliminer la maladie », a souligné la Mission onusienne.





Comments are closed.