Ricardo Donhue Gardiner le Ministre de l’Immigration et du contrôle des frontières des îles Turks-et-Caïcos (ITC) a rencontré le nouveau Consul d’Haïti le Dr. Wencesclass Lambert pour lui exprimer son inquiétude à propos de l’augmentation du nombre d’embarcations transportant des migrants clandestins d’origine haïtienne et tenter d’endiguer de concert avec le gouvernement haïtien le flot de migrants illégaux vers les ITC.

Le Ministre a déclaré « La question des migrants illégaux vers nos îles est une préoccupation de sécurité permanente qui exige des politiques de vigilance et efficaces pour dissuader ceux qui voudraient transporter et faire passer des migrants clandestinement. Nous prenons des mesures pour améliorer la sécurité de nos frontières et je continue à travailler avec le Consulat haïtien ici, ainsi que le Gouvernement haïtien pour résoudre ce problème. »

Le Ministre Gardiner a mis en garde dans une note, ceux et celles qui seraient enclins à héberger des migrants illégaux et rappelé que « […] les sanctions pour héberger les migrants illégaux ont été augmentés depuis le 1er avril 2016. Si vous êtes pris de fournir une assistance ou un abri à un migrant illégal, vous êtes passible d’une amende de 20,000 dollars sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire ou d’une peine d’emprisonnement de quatre ans, ou les deux, ainsi que la possibilité de révoquer votre statut dans les îles Turks-et-Caïcos. »

En outre, il a dit qu’au cours des prochains mois, son Ministère mettra en œuvre des mesures de sécurité supplémentaires pour améliorer encore la protection et l’intégrité des frontières des îles Turks-et-Caïcos.

Dr. Wencesclass Lambert a déclaré « […] La plupart des gens ici, ont quitté Haïti pour des raisons économiques, mais il y a certaines personnes qui ont quitté Haïti pour des raisons politiques et si elles sont ici pour des raisons politiques, elles peuvent demander l’asile politique […] Beaucoup de gens utilisent ces personnes qui leur prennent leur argent et les font payer et croire parce qu’ici c’est un très bel endroit et qu’ils vont avoir des emplois. Pour beaucoup de gens qui viennent ici c’est comme un investissement, Ils paient pour le bateau et ils paient ces gens parce qu’ils pensent qu’ils vont obtenir des emplois […] »

Le Consul Lambert a dit qu’il envisageait d’engager un avocat pour faire en sorte que, lorsque ces personnes ont des problèmes elles puissent être aidé et pas exploités soulignant qu’il y a des haïtiens qui paient entre 3,000 et 5,000 dollars américain pour venir aux îles Turks-et-Caïcos (illégalement).





Comments are closed.